La ligne de vie est un support quasi horizontal (moins de 15° de pente) constitué par un câble d'assurage, fixé à des ancres fixes, sur lequel le point d'attache de l'EPI coulisse pour permettre à la personne ainsi assurée de se déplacer.

La ligne de vie est une installation qui demande précision, rigueur mais surtout une expérience du produit et de sa pose qui vous garantissent ainsi une totale fiabilité.

Ligne de vie à Cable

Ligne de vie à câble

Une ligne de vie est un système antichute matérialisé par un câble tendu. Le travailleur intervenant sur la zone se protège d’une chute éventuelle, en s’accrochant à ce câble, par un mousqueton.

Ce type de dispositif est répertorié comme protection individuelle, il est soumis à la norme européenne EN 795 class C pour les lignes de vie horizontales et EN 353-1 et EN 353-2 pour les lignes de vie verticales.

Ce matériel est préconisé quand l’installation d’une protection collective est techniquement impossible.
Une ligne de vie horizontale est composée de :

1 pièces d’extrémité a chaque bout du câble qui ancrent le dispositif sur la structure (toiture, terrasse, etc…).

1 tendeur à une extrémité

1 amortisseur d’énergie à l’autre extrémité.

La mise en place de pièces intermédiaires est obligatoire au delà d’une longueur spécifique à chaque modèle.


Ligne de vie sur rail

Il s’agit d’un rail, surplombant la zone de travail, auquel l’intervenant est relié par une longe ou, dans la plus part des cas, par un enrouleur automatique.

Il arrive pour des raisons techniques ou environnementales qu’une ligne de vie à câble ne soit pas adaptée.

Nous préconisons alors l’utilisation d’un rail sur lequel coulisse un chariot monté sur roulement. Ce chariot supporte le harnais de l’utilisateur via une longe, ou un enrouleur automatique en fonction de la configuration.


Ligne de vie sur rail
Point d'ancrage

Point d’ancrage

Les points d'ancrage sont des points de fixations d'éléments (longes,...) permettant la sécurisation de certaines interventions.

Ils correspondent à la norme EN795, classe A.

Ils peuvent être installés sur tous types de structure : béton, métalliques, charpente bois,...

Les points d'ancrage posés sur structure béton sont testés à l'arrachement.

Réglementation en vigueur 

Les dispositifs de protection collective sont toujours prioritaires. S’ils ne peuvent être mis en œuvre, les dispositifs individuels les suppléent.

Normes européennes relatives au travail en hauteur

EN353-1 : antichutes mobiles sur support d’ancrage rigide

EN353-2 : antichutes mobiles sur support d’ancrage flexible

EN355 : absorbeur d’énergie

EN358 : systèmes de maintien au travail

EN360 : antichute à rappel automatique à sangle ou câble

EN361 : harnais antichute

EN362 : connecteurs

EN363 : Equipement de Protection Individuelle (EPI) contre les chutes en hauteur comprenant un harnais antichute et une liaison antichute

EN795 Classe A : ancrages fixes à demeure

EN795 Classe B : ancrages temporaires et transportables

EN795 Classe C : ancrages mobiles sur supports d’assurage mobile

EN795 Classe D : ancrages mobiles sur supports d’assurage rigide

EN795 Classe E : ancrages par lest

AR du 25 janvier 2001 modifié par :

AR du 19-12-2001

AR du 28-08-2002

AR du 19-01-2005

AR du 31-08-2005

AR du 22-03-2006

AR du 17-05-2007

EN ISO 14122-3 : Garde-corps

Lorsqu'il n'est pas possible d'éliminer les dangers à la source ou lorsqu'il n'est pas possible de les limiter suffisamment au moyen de mesures d'organisation du travail ou au moyen d'équipements techniques de protection collective, il faut utiliser des équipements de protection individuelle (EPI).

On entend par EPI tout équipement destiné à être porté ou tenu par le travailleur en vue de le protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa sécurité ou sa santé au travail, ainsi que tout complément ou accessoire destiné à cet objectif.